[Colloque 2019] Débat n°5 – Le rôle des religions dans le changement social

[Colloque 2019] Débat n°5 - Le rôle des religions dans le changement social
Articles



votre jour à toutes et tous on va commencer à 16h30 parce qu'on doit laisser la salle à 18 ardiles d'accord se frotte à tai shan des causeries needs to leave your hat s'expire m moi je vais parler en français avec le 281 en français et je vais parler en anglais avec notre entreprenant en anglais le j'espère que ça va avec les 50 à 13 soit 130 encombrants bienvenue à toutes et tous à ces débats qui a comme titre le rôle des religions comme facteur de changement ce qu'on a à faire si vous avez déjà participé aux débats moi je vais faire une petite introduction on va donner la parole aux trois intervenants que je vais présenter tout à l'heure on va faire un petit de change et après ça vous allait avoir 100 que dix minutes pour parler avec ceux et celles qui sont à votre côté pour discuter ce qui vous avez entendu on va voir un moment de retour en plénière pour que les 321 puisse répondre ou réagir à votre attention et je n'ai présent je n'appelle guillermo carter et je travaille à genève maintenant avec l'église catholique on va enchaîner on doit dire église catholique romaine de genève j'ai pas dire ça mais bon il ya l'église catholique-chrétienne aussi et j'enseigne à l'atelier communique théologie j'ai travaillé pendant plusieurs années presque une vingtaine d'années au concert oecuméniques tc glisse où j'étais responsable l'écologie changement climatique moi je fais ma thèse de doctorat sur l'écologie dans la biologie la team américain il ya déjà une vingtaine d'années et moi je suis très heureux d'avoir ces peptides et pas dans ces grands colloques sur le travail dans la transition écologique et havas et 3,60 à 20 ans que je peux dire tous les trois ans des deux bons amis donc on va voir je commence par l'ordre dans lequel ils vont parler on d'harvard mars en europe qui est docteur en théologie protestante il a fait une thèse sur la décroissance il est le co directeur de du de l'initiative living jane's vivre le changement dans une organisation en tas religieuse qui s'appelle green fees et au niveau de la fédération protestante de france il coordonne tout le travail qui se fait sur la question écologique à titre bénévole il est consultant une si vous avez besoin de quelqu'un qui puisse parler ouvrir la perspective catholique à d'autres horizons démantèlement des avant de parler après notre temps on va avoir elena lasida chaque fois que plus y entrer vous la connaissez les profs à l'institut catholique de paris est les économies c'est une tare en économie sciences sociales le plus important ce qu'elle est royer avait comme moi donc nous nous connaissons depuis quelques années que ça ne va pas du langage elle est responsable aussi à la conférence des évêques de france 2 de tous ces processus de dé s'ouvrir à ses dimensions écologiques les troisièmes entame maintenant on va ouvrir un peu plus pas seulement vers le protestant haut niveau qui me met dans d'autres religions et on va voir le rabbin abraham certains qui a été le créateur de l'institut jakobsen tantôt un honneur de de son père il est là plaidoyer plaidé d'aidé pour les trois seulement et pour que l'écologie est particulièrement l'eau pendant des décennies au moins au moins je ne dirais pas des siècles mais de dessiner ce sur s'assure donc entre 380 pour évoquer pour développer une question qui a été présent dans notre colloque ce jour mais qu on n'espère pas été abordés plus concrètement dans ce débat pas seulement les relations au niveau intellectuel ou académiques entre travail transition écologique et religion mais qu'est ce que les églises qu'est ce que les religions ont fait danser processus qu'on appelle dans le dans le cadre de ce colloque très transition écologique donc ça me prendre plus de temps ce fait donné la parole à martin pourtant danser bonjour à toutes et à tous et merci beaucoup guermont pour ces quelques mots d'introduction et cet humour parce que face à la question écologique est une question difficile et face au dernier rapport et notamment un qui est sorti de cette maison puisque la la réunion un des scientifiques de la biodiversité avait eu lieu ici c'est pas toujours évident et je crois que l'humour est une bonne arme et une arme a utilisé aussi pour rester dans un bon esprit et je commence par une devinette les organisations religieuses sont parfaitement positionnées pour assumer un rôle plus clairement au premier plan dans le gouvernement de la relation entre l'humanité et l'environnement de qui est cette citation est ce qu'elle est de mots marou famine le président du conseil des oulémas d'indonésie est ce qu'elle est due par françois est ce qu'elle est de thich nhat hanh le moines bouddhistes vietnamiens que tout le monde connaît la citation est extraite d'un rapport de synthèse des nations unies du programme des nations unies pour l'environnement qui est sorti ce mois-ci suite à leur assemblée générale qui a eu lieu à naïrobi à quelques semaines où a eu lieu la première rencontre du réseau fighters donc littéralement la fois où les x pour la terre qui est une initiative du pneu lui même destiné à rassembler les acteurs religieux pour une action écologique ambitieuse la conscience progresse donc non seulement du côté des religions mais aussi du côté des acteurs séculier et là au plus haut niveau onusien quant à la capacité des religions d'être effectivement un facteur de changement dans l'urgence écologique alors comme je suis le premier intervenant cet après midi j'ouvrirai mon propos par une introduction large au rôle des religions face à la crise écologique et dans un deuxième temps j'aborderai plus précisément la question du travail à partir de ma tradition propre parce qu'en cinq minutes même une seule tradition c'est difficile donc le christianisme et le protestantisme alors les acteurs du pneu je me disais aujourd'hui meyer christiana figueres secrétaire exécutive de la convention cadre des nations unies sur le climat vers la côte 21 ou aussi nicolas hulot lorsqu'il était envoyé spécial de françois hollande pour la planète ont tous entretenu un dialogue avec les grands représentants religieux pourquoi il en allait d'abord et il en va toujours aujourd'hui d'un regard très pragmatique les religions ont dix ans des audiences immense des réseaux puissants et une influence certaine selon le pew research center basé à washington 81 4% de la population mondiale se réclame d'une tradition religieuse il ya évidemment des églises des mosquées des synagogues des temples dans quasiment toutes les localités autour du globe 50 % disent les écoles du monde sont gérés par des acteurs religieux lesquels détiennent par ailleurs cinq pour cent de toutes les forêts commerciales 8 % des surfaces habitables et 10 % des capitaux des institutions financières les religions peuvent donc avoir un impact significatif de par un rayonnement probablement sans équivalent et un pouvoir non négligeable depuis les programmes éducatifs jusqu'au investissement éthique en passion peut en passant par la gestion des forêts primaires la sensibilisation la mobilisation des masses et puis il ne faut pas l'oublier l'interpellation des gouvernements à travers du plaidoyer mais il ya plus que ce soit du côté des acteurs politiques oudéa du côté des acteurs scientifiques il est systématiquement rappelé que les religions sont des institutions pluriséculaire qui détermine vision du monde conscience et comportements elles fournissent des réflexions et des préceptes éthiques elle forme des attitudes elles font des motivations pour résumer elles sont pourvoyeuses d'imaginaire et de compas moreau or il semblerait qu'à cet endroit le monde soit pris en défaut et je pense qu'on est tous d'accord entre nous que la crise écologique n'est en réalité pas simplement une crise du fer mais aussi une crise de lettres à un niveau plus profond c'est une crise civilisationnelle morale et spirituelle nous suffit nous souffrons du dualisme de l'anthropocentrisme et de l'économicisme occidentaux modernes les religions dès lors apparaissent comme des alliés incontournables il faut des colonisés notre imaginaire repenser le monde dans lequel nous vivons la place de l'humain en son sein en contexte aujourd'hui d'entrepôts scène en d'autres termes il s'agit de vivre une conversion écologique et les acteurs religieux n'ont évidemment pas attendu d'être interpellée pour agir rim est impossible de lister toutes les initiatives d'une part par manque de temps d'autre part aussi parce que c'est un champ très large et largement inexploré par les sciences sociales mais il convient de mentionner que des acteurs religieux et parfois interreligieux comme corinne feuilles selon angie pour laquelle je travaille se sont engagées au niveau 1 du changement des comportements individuels confère l'initiative limiterait challenge de haut niveau de l'évolution des pratiques collectives et là je donnerais pour exemple le label qu'oecuménique église verte dont elena lasida nous dira probablement un petit peu plus tout à l'heure et puis au niveau de l'interpellation des politiques par le plaidoyer et là par exemple on peut citer le travail du conseil qu'ait eu q mimiques des églises qui à chaque coque climat a accès au micro pour délivrer un message au nom de l'ensemble des actes religieux et guillermo a joué un grand rôle dans ce processus en agissant à ces trois niveaux individuel collectif et politique les religions veulent avoir une approche holistique il faut toutefois reconnaître qu'au niveau mondial celle ci est une marge de progression conséquente pour utiliser une litote et qu'il faut soutenir et approfondir la dynamique actuelle partant quel rôle est ce que le christianisme peut jouer face à la question du travail en tant que tel quand on m'a demandé d'intervenir ici mon premier réflexe ma première pensée a été de me dire que si ma tradition à penser théologiquement le travail où l'activité humaine puisque le travail est un concept plus récents et on sait en particulier que le protestantisme a contribué à façonner à forger ce concept et si elle a en parallèle développer des réflexions sur économie et écologie une autre une réflexion sur le travail dans le cadre du défi écologique est bien plus rare il y à peu d'écrits et donc ce colloque aussi permet peut-être d'adressé lacunes je proposerai quant à moi trois pistes de réflexion et d'action la première est faite d'une affirmation et d'une mise au défi la tradition judéo-chrétienne nature vue positivement l'activité de l'humain dans le monde qui est service de dieu des autres et de soi elle correspond à une vocation originelle dans la bible nous lisons des jeunesses de 15 le seigneur dieu pris l'homme et l'établi dans le jardin d'éden pour le cultiver en hébreu ravad et le garder en hébreu chamard il n'y aura donc pas de valorisation chrétienne d'un retrait du monde qu'ils jugeraient avec suspicion toute oeuvre ou qu'ils défendraient que le monde irait quand même bien mieux sans l'espèce humaine et on sait que le protestantisme et la tradition ou la confession dans le christianisme qui a poussé le plus loin la valorisation du travail compris comme vocation cité ce verset c'est nécessairement noter que le premier travail entre guillemets de l'humain fut le service et la garde d'un jardin donc un travail du sol et de plantes l'agir humain et dès le départ lié à la création qui nous accueille on peut même dire plus il est au bénéfice de cette création qui nous accueille ce point est déterminant face à l'écossé qui est en cours car il souligne que l'ensemble du tram l'humain a aujourd'hui une conséquence absolument contraire à la vocation première devant dieu partant il est question pardon la question n'est pas uniquement de savoir ce que nous devons faire différemment mais je crois qu'on en parle beaucoup dans ce colloque mais aussi au regard nombre d'êtres humains sur terre et de la puissance tellurique que nous avons acquise si le respect de cette vocation ne devrait pas nous mener à faire moins c'est ce que défend le mouvement de la décroissance qui propose la réduction du temps de travail et le partage de celui ci et je crois que là le protestantisme en particulier est mis au défi peut-on penser ensemble la vocation de l'humain à l'action et une limitation de la jirs qui ne confierait pas à la paresse ou à l'oise yves t la seconde piste trouve son origine dans une des campagnes climats les plus porteuses qui est celle du désinvestissement hors des entreprises des énergies fossiles et le réinvestissement dans les entreprises et les projets porteurs de solutions à ce jour ce sont 8000 770 milliards de dollars qui ont été investis par plus de 1000 institutions et parmi celles ci le plus gros contingent est constitué d'institutions religieuses puisque 29% du total sont des acteurs religieux et on peut citer en france l'église protestante unie de france qui a désinvesti à l'occasion de la cap 21 et le message ici est clair si nous voulons atteindre les objectifs de l'accord de paris il faut laisser les énergies fossiles dans le sol et engager une transition rapide et à l'échelle ça implique une décroissance de certains secteurs de l'économie et une croissance urgente de nouveaux secteurs en particulier les énergies renouvelables l'agroécologie et la reforestation ce qui va bien sûr de pair avec une perte d'emplois dans certains secteurs et la création de nouveaux dans les seconds hand et investissent en réinvestissant les acteurs religieux envoie un signal éthiques forts quant à la direction que le travail et l'emploi doivent prendre la sortie les énergies fossiles est un impératif moral et les capitaux doivent jouer leur rôle sans chercher une rentabilité particulière à contre à court terme qui est pour nous y de la trique mais le bien commun à l'ontt cette transition cependant doit s'opérer sans faire de victimes et sans laisser personne au bord du chemin et je note ici avec intérêt que la notion de transition juste à émerger dans la conversation sur l'urgence climatique et conseils qu'unique des églises en particulier en a fait son thème clé lorsqu'il parle du climat et de fait les religions peuvent contribuer à panser la justice qu'est ce que ça signifie une transition juste et elle peut s'adresser aux étapes pour en souligner la nécessaire prise en compte dans les politiques publiques ainsi l'import d'aidé à la transformation de certains sites industriels lorsque c'est possible d'accompagner les personnes les secteurs et les territoires qui expérimentent un changement économique et là je veux souligner l'accompagnement des personnes ça signifie offrir des formations en vue d'une reconversion et aider à la recherche d'un nouvel emploi il ne s'agit pas simplement de laisser de côté mettons les salariés des quatre usines de charbon dont monsieur emmanuel macron a promis la fermeture le personnel enfin ici j'ajouterai enfin qu'il est grand temps que les religions crée elle même des postes en cohérence avec leur prise de parole en effet le personnel pour travailler ces questions vitales au sein des églises que ce soit permis les corps pastoraux dans les facultés de théologie dans les mouvements et les oeuvres chrétien est dramatiquement insuffisants si vraiment le respect de la création et selon le premier article du credo l'amour de dieu le père créateur du ciel et de la terre sont en jeu à voir pour beaucoup aujourd'hui 0 ressources humaines ou un mi temps par ci par là n'est pas du tout à la hauteur rappelons qu'il n'ya pas plus d'église que d'humanité sur une planète morte merci [Applaudissements] merci martin pour cette présentation merci aussi pour avoir gardé le temps moi je le tente pour dépasser in questionne dans notre colloque un parc des transitions juste et solidaire touati a parlé du besoin d'une conversion est ce qu'il ya de différent c'est ce qu'il y a quelque chose comment est-ce que tu me tapes sion c'est plus religieux que positionne écologique et solidaire alors oui j'ai utilisé la question c'est entre transition et conversion et oui j'ai utilisé à 10 ans le mot de conversion parce que dans la sphère publique et il n'y a qu'à voir le nom du ministères concernés en france par exemple on parle beaucoup de transition donc un changement progressif d'un état 1 et un b qui est souvent désignant un processus technique qui se situe ce soit au niveau économique soit il ne vaut politique soit au niveau purement technologique par exemple la sortie des énergies fossiles vers les énergies renouvelables c'est ce que certains appellent en anglais chat loïc ory donc une écologie de surface qui s'en tient simplement offert je crois que ce que les religions à porte dans le débat sur la crise où la rupture écologique c'est de dire attention c'est pas simplement une crise du fer et de la pratique et donc des changements quelque part qui sont un peu dans les mains des ingénieurs c'est aussi et plus fondamentalement et avant cela une crise de l'être une crise de l'imaginaire une crise de notre monde de valeurs et de la hiérarchisation de nos valeurs et si on ne va pas travailler au niveau de l'être d'abord le niveau du faire ensuite ne prendra pas les décisions adéquates il n'ira pas dans la bonne direction et quelque part pour moi le fait qu'on en soit là où on en est aujourd'hui avec toutes les informations depuis longtemps et l'effet de serre on connaît depuis le 19e siècle tous les rapports scientifiques qui s'accumulent et pourtant un déficit d'action à l'échelle 1 ambitieuse est quelque part une défaite de la raison et de la pure transition dont il ya besoin de travailler au niveau de l'être c'est une chose qu'on peut apporter intra religion certes mais qui une ouverture vers le monde at & slash philosophique et agnostiques parce que tout le monde a une vie spirituelle moi j'aime beaucoup les travaux d'andré comte-sponville à cet endroit qui parle d'une spiritualité athée c'est une vie de l'esprit qu'est ce qu'il en est notre vision du monde de nos valeurs comment est-ce qu'on ordonne nos comportements partant de là et donc le processus doit être plus large qu'une simple transition pour moi le mot conversion inclut la transition mais c'est un changement une metanoia en grec un changement de regard et c'est ce changement de regard qui détermine alors un changement de la jirs merci beaucoup alors notre deuxième permanente elena lasida fait la parole [Musique] merci merci guillermo et merci martin alors je vais est tout de suite me mettre un dialogue avec martin et relever un défi que tu as lancé aux religions tu dis c'est et tu viens de leur répéter à la fin et que face à la crise écologique les religions devraient nous aider à et changer d' imaginaires a déplacé l'imaginaire tu as même utiliser ce mode décoloniser l'imaginaire et donc je voudrais juste très modestement autour de m'en montrer comment un manque on utilise beaucoup autant au niveau du travail que au niveau de l'écologie que dans les religions c'est un mot qui peut renvoyer à des imaginaires différents et à quel point justement le changement d'imaginaire peu et nous aider justement à changer notre manière d'être présent dans le monde et ce mot et c'est le mode de création et tu là aussi employer ce mot de création et voilà le travail très souvent l'associer à la création parce que le travail en tout cas en économie et est associée à l'idée de produire un bien ou un service dont qu'il y ait souvent cet acte de production l'associent à la création dont l'écologie évidemment on parle de création mais plus en lien avec la terre donc la création c'est la terre évidemment les religions et associe cette idée de terre comme création et comme le résultat de ce tact créateur d'une puissance supérieure alors voilà ce mode de création c'est un mot qu'on utilise beaucoup et à quoi ça renvoie cette idée de création et je pense que là et je vais rapidement faire appel à deux auteurs très différents un homme et femme de des époques très différentes un théologien et philosophe qui tous les deux en fait on est pour parler de ce que c'était la création l'an différencier d'un autre monde qui est le même pour les deux cas alors la différence de le sens qu'ils vont donner à ce mot création est assez proche mais il ya des petites différences qui me semblent intéressantes le mode de création ces deux auteurs vol de différencier du mode de fabrication et voilà que et on peut le mot création pour renvoyer à une imaginaire plutôt de l'ordre de la fabrication ou plutôt d'autres choses alors la première auteure je commence par la femme c'est hannah arendt qui a différencié création de fabrication et il dit la fabrication c'est plutôt l'acte ii c'est comme comme l'ingénieur en fait on a un plan et on met à exécution un plan est donc ce qu'on produit c'est exactement ce qu'on avait planifié tandis que la création c'est plutôt autre chose elle dit la création ses pairs et c'est ce vide qui permet l'émergence du radicalement nouveau la création c'est justement accueillir l'inattendu c'est quand on fait place à quelque chose qu'on n'avait pas anticipé et quand on perd mais que ça et émergent donc elie voilà la création est comme ça fait penser peut-être à l'idée de de création artistique mais est le meilleur lien il illustre avec une autre pratique que je pense que nous avons tous fait et même si nous ne sont pas des artistes que c'est le bricolage il dit la création et c'est plutôt de l'ordre du bricolage vous savez quand on fait du bricolage à la maison c'est pour réparer quelque chose ou pour modifie quelque chose est en général sauf si on est très bon le résultat final est très différent à celui qu'on avait prévu au début et bien dit c'est ça la création c'est comme le résultat n'est pas celui qu'on avait conçu en avance mais qui permet justement de faire émerger quelque chose de nouveau dans création émergence du radicalement nouveau et le trotteur qui va et différencier aussi création et fabrication c'est saint thomas d'aquin et donc vous voyez un univers complètement différents et alors lui quand tu parles de création évidemment c'est plus lié à la création de dieu donc il dit on pose quand on parle de dieu créateur parfois on pense l'oeuvre d'un grand technicien elle dit non c'est pas du tout ça la création c'est pas l'oeuvre d'un technicien la création et ellis et une relation alors je trouve très beau que saint thomas définit la création comme une relation et 10 une relation d'amour et donc nous dans cette ère on n'est pas appelée à et reproduire cette cette création qui nous a été donné il faut se situer aussi comme comme des créateurs qui vont justement s'inscrire dans cet acte original d'amour et qui vont continuer la création de termes de relation donc voilà c'est ça être créateur dans cette danse inter donc voilà ce que je trouve intéressant dans ces deux et dans ces deux approches de la création et qui sont dits et différenciée de la fabrication c'est justement la création comme et la capacité de déployer sa capacité créatrice et comment l'accueil de l'inattendu radicalement nouveau et comme une relation alors si je le mets en lien avec l'idée de travail transition écologique je dirais et voilà le travail en général on le pense comme une compétence technique pour produire quelque chose et là c'est de dire non il faut penser le travail comme et capacité à déployer cette capacité créatrice comme c'était voilà le travail comme capacités créatrices et le travail comme relation le travail comme un lieu de mise en relation de chaque personne avec les autres et puis l'écologie également et non pas comme quelque chose qui permet de préserver et ou de garder la terre dans l'état actuel mais plutôt qui permet à toutes les créatures qui habite cet air de continuer à être créateur et à déployer cette capacité créatrice donc voilà je trouve que là il y à il ya une imaginaire de la création et qui est complètement différent et je pense que cette différence par rapport à la fabrication est tout à fait intéressant alors je vais rapidement mais on pourra y revenir après et l'illustrer avec une pratique très concrète que tu as évoqué également que c'est le label église verte c'est un label c'est un outil qu'on a mis en place en france et ensemble les trois églises chrétiennes catholique protestante et orthodoxe et à la suite de l'accord 21 ans est en tout cas pour nous catholiques pour répondre à l'appel de la date aussi et que c'est voilà c'est un outil vraiment on l'appelait un label mais c'est un outil qui passe par un questionnaire avec 80 questions et que le but c'est que les communautés chrétiennes qui veulent s'inscrire dans une démarche de conversion écologique ils puissent s'inspirer de ces questions pour voir décidé très concrète de ce qu'on peut faire donc voilà l'outil on pourra y revenir ce que je voulais dire pourquoi c'est cela b l'église verte pour moi et c'est c'est quelque part c'est un peu c'est un peu ambitieux de dire ça mais et pour moi c'est vraiment de l'ordre de la création et non pas de la fabrication alors pour trois choses la première c'est parce que et parce que voilà ce qui je pense a permis de créer et cet outil nouveau c'est avant tout le fait est que justement on était trois trois églises différentes c'est la différence je pense que quand on fait des choses entre des mêmes ont reproduit des manières de faire et que quand on est confronté on est appelé à faire avec d'autres là je pense que c'est une opportunité une chance pour devenir créateur donc là c'est un premier élément qui est qui je pense a permis de faire de ce type y ait vraiment une création le deuxième c'est le fait que c'est l'idée c'est d'accompagner la conversion écologique la conversion écologique on l'a abordée avec cette idée d'écologie intégral c'est à dire c'est pas simplement des chefs ou des actes ou des comportements par rapport à l'environnement mais c'est ça ça concerne toutes les dimensions de la vie donc ça concerne évidemment les questions de gestion d'énergie et des déchets et cetera mais ça concerne les modes de vie la manière de consommer de se déplacer ça concerne la solidarité la manière dont nous dans une communauté chrétienne et développe ses projets de solidarité ça concerne également les célébrations et la catéchèse donc ça concerne toutes les dimensions de la vie de la vie d'une communauté chrétienne est pour moi là aussi il y a quelque chose qui permet d'être créateur c'est à dire on ne devient pas les spécialistes de domaines particuliers et le fait de vouloir avoir cette approche intégrale pour moi c'est aussi quelque chose qui crée les conditions de base pour être créateur et puis la dernière chose pour dire pourquoi c'est cet outil pour moi on pourrait les assimiler à une création en tout cas une création en marche en train de se développer c'est que voilà des chats et on a eu beaucoup d'inattendu beaucoup des choses qui est on attendait pas on a plus de on a aujourd'hui presque deux cent soixante dix églises labellisés et on attendait que après un non on aurait son église voilà on a plus du double et on a aujourd'hui cinq types des structures qui veulent adapter le label et glisse verte à l'heure et structures que sont les monastères les congrégations apostolique les écoles les familles et voilà et maintenant commence aussi à voir les entreprises donc et voilà c'est pour dire que et ça ça a produit est quelque chose qu'on n'attendait pas et qui est voilà qui permet du coup de porter cet outil au delà de l'horizon qu'on lui avait donné donc voilà création changement d'imaginaire et j'espère avoir donné un petit idée de comment très concrètement et cet outil peuvent s'inscrire dans quelque chose qu'on pourrait appeler un processus de création merci beaucoup à l'ena pour son apport pour pour le temps aussi moi je le temps d'être posé une question et tu y as parle de de la création comme comme relations pour saint thomas d'aquin dans son livre les coudes et l'autre premier note les goûts des l'autre d'elena la sita jacques wattez 2013 2014 donc il ya une nouvelle édition augmentée améliorée dans ton livre tu parles aider l'économie comme comme lieu de relations dans un autre arrêt cap sur l'est sur l'économie mais si on regarde de cette perspective des relations de l'économie et les cyclistes est ce que tu peux développer un peu plus maintenant tu dit on on regarde si on peut appliquer le l'appel au centre prisme ça veut dire quoi pour l'économie cette conversion transition vers être plus vert oui tout à fait je pense que là il ya un lien en tout cas pour moi très fort c'est c'est que l'économie justement on le pense très souvent en termes de fabrication et on évalue en termes de fabrication c'est à dire du résultat final de ce qu'on produit en termes de biens des services et je pense que l'économie est un excellent médiateur social c'est le principal médiateur social qui lie à dans nos sociétés contemporaines parce que l'économie c'est les toutes les activités qui mettent en lien et les personnes et et les unes avec les autres même parfois avec des gens qu'on connaît pas donc l'économie c'est un c'est un lieu de mise en relation il n'y a pas d'activités économiques sont relations pour qu'il y ait de la consommation il faut qu'il y ait de la production pour qu'il y ait un investisseur il faut qu'il y ait un épargnant pour qu'il y ait un employeur il faut qu'il y en ait employé l'économie est un lieu de mise en relation et donc pour moi et c'est cette idée des collèges intégrale de création penser les la création comme le la finalité de l'économie c'est de pouvoir évaluer puisqu'il produit en termes de relation c'est voilà pas seulement qu est ce que le produit en termes de quantité des biens des services et générer mais c'est de pouvoir l'évaluer qu'est ce qu'elle produit en termes de relations en interne avec ses salariés avec les avec les fournisseurs avec les autres acteurs sociaux et voilà et donc ça change complètement tout et je dirais puisque c'est un peu mon domaine de travail l'économie sociale et solidaire pour moi la finalité justement de l'économie sociale et solidaire c'est une économie qui va être évalué avant tout par sa rentabilité sociale et relationnelle et pas uniquement par la rentabilité financière et matérielle et donc voilà pour moi ça serait ça et penser aussi l'économie et l'entreprise en terme de créations est en cohérence avec une collection intégrale merci beaucoup les bains on change à l'anglais shalom salam et des fourmis socialiste is a place of europe et machado c'est une autre vie ne tiennent pas piqué google des créateurs tout cas sa guise we stand et de moments of his three you man with her nocturne l'estrie wen qui amène des masques use it fujian est de word beecham ce mois est mort independence and free jazz le 'future' road book group un groupe de moov faute oui master higgins le dimeet of the magnificent diversity of california we all want your family and community with commun destiné voilà réflecteurs 10 matchs et f6 du monde entre l'hippocampe get to try to do that one anderlecht des cartes familles 2 bis et qype révolution navabi fort fc many people from the french and chief congo au psg un civil de ce colloque est une expression fait un sceptre oui une surface pour offrir ce thème au fumet n'était qu'un google earth ou excepte dit mme mélanie on développe une chose est sûre mais non ça me gonfle we came to humanity tous acceptent de sustainable development goals 2010 by death manifeste le manifesto speak se battre au meeting work and speak sivan orly 10,7 work bat stéphanie work work dati find you get your d'éclater enovos réflexe dénoncé haut et fort qu et de bibelots coesens est la vote avoda interesting things that work avoda de ces world is used fausses oeuvres faux frères fausses oeuvres sur god hand moments libres ou when you say you were qse avoda so in des implications work deyris match morin de flight very much dick ni fine work shotgun thinking est excellent et riche à sochi and our bentley détriment tôt everyone has de right to slow gamme entry into english and sweet a de being human and young rubicam ce to your concept ouvre le chien baptisé x stream ou slow down et autres concepts ou shabbat de concept art is stop et ça va se battre comme des savants in shape twenty five of la vitrine de synagogues wii speak et des heures celle salles abritent shabbat 10h et sadek tu es when we talk about us et les sénateurs comme des énormes statement date et 16 you shall not the peace of land est une continuité une chute notre évêque fois m because de l'aisne et mind 16 code est new york tauch avim your eyes only temporary residence in stream et south africa so it is very important entre paris et caen to believe in créatif distraction week-end 10 traoré thinking that everything will be rich rights in de défense des droits et comme très which is you don't say that got you can dance canada n 16 we cry ou dentistes ride des causes when you're never be sent want you get right to use de voir que dans une lettre à ce crédit est sûrement bing et corning tout un match god et plo ouailles bykov dit christine officieuse be good to be et hey you tube et god we go crête des filles ont des conséquences et des causes qui comme when you try to get right autour infecte world is involved in every sein d'un design et bactéries à diaobé manifesto oui mais une fois ci face à nancy les beautiful world so in the working class jewish language des 510 k maro les deux autres chefs innus manifesto et gagnent une gaine de stress and kindly place pisano de web design bataille translate design by 2006 boni bush n gog 16 nov youth because you standing all i want and martin buber enterprise institute of use because he be placed houston kenbé lolli place l iphone vers hypothèse meaningful de semaine l'homme human rights heinola dix huit autres restés cois so we know we hate aucune bad in 10 sec 9 10 ans jade respecte ford community of life et écolo chico integrity socio-économique justin démocratie n'en valait 1 peace with you définition initiale pis between life between us and between dollars au switch or porte à nos textes et ses études et work is the dark descent transformatif a des ailes aux soldes worker et saufs i'm not be blood de manifesto touques les inspirateurs et complique les amassé des aides au solaire worked together because he knew it comes to work and i'm just verrait anglais try to bring est née des compétitions fifa et d'être compétitif et so joe biden dit eblé work importante concept toumi et évelyne society il faut monde à québec et non mais de la semaine et à tous les bus de ville h naftalis et chose quite a few people they took to address is being human est bling bling and his world et my last word et ses services avant de faire tes yeux my star du show de dave a pout in to practice complique les doubles il cesse d'être stoppé se revoir cette liste fondateur marc rich learning games et battent des kings bay la dette est de 4,7 jihed you have to believe de dette donnerait un peu d'air tout ça et des technologies font partie des seigneurs et au détail ces critères j'oublie times qatar mettent des causes oui après un coup franc de pirlo sidec where to generate diana des hautes falaises et ravins fortis rising voices everywhere risque nc des stingers assure important des cui d'olive de godric wise as to use aux apparences atomik fairy queen faith et autres à la fosse in society et ne tienne tu as one semons optimistic naoto date interest sense of the thing des majeurs tous professeurs 10h09 highmount est un peu idiot deathmatch paris match fort optimisme sur les cas si tout cela échoue au seuil d'une soccer foulée des manifestes ou quoi catapulter caustique nature of interest clarations fait on human rights watch also un très fort match idéal right after work easy way you make things you take tu es ma porte et kanye west et reste bien construit il faut sans fil wifi colline ce que l'économie s'agisse de nouvelles décorations aux bâtis rue wright et déclarations pour dix huit chiots de first is you know all human beings à bon prix est éco et dkny tea and right des arnaques frise l'inconscience un shoot ex manager in spirit of radio one in by matthew wright materials heart foundation autres fabric of life and phone inti groupe aura tôt fait de la merde h 8 min peuple l utility and should be treated in spirit dette externe life et sauf ça me flatte estate nettement mais pas en contact des grands mouvements et des guides et de véhicules food safety and food security and west wing so it's good to share your side est de 4 everything is connected with a brisé vaincus par les matches y aura tout un avare tout autrui des ce cas soit tu devras train walker ya deux ans je change en français c'est moi faire c'est votre tour de vous tourner jusqu'à notre voie sans voix s'il discutait 5 10 minutes et après on va voir s'il ya quelques questions en commentaire pour les 300 enfants merci dans la lah dans cette séance et puis peut-être dans la séance de tout à l'heure aussi on a mis en évidence toutes les les délais les dérives les difficultés liées au concept de travail est ici dans le dans cette assemblée vous avez tous parler de la genèse mais j'ai pas j'ai pas entendu une des phrases qui pour moi me paraît clé est à la base de tout qui est tu gagneras ton pain à la sueur de ton front donc comment est ce que vous arrivez je m'adresse aux théologiens qui sont là comment est ce que vous arrivez à marier les deux entre cette phrase de la genèse est ce qu'on constate aujourd'hui merci on va prendre plusieurs et après je vous laisse réfléchir nouveau centre venant de billy budd de church and go sport quelle histoire de l2 not really think about l'abri de bit more génération c'est trois points de 6,30 et cévennes 31-24 rythme and his un de vos trois membres de la croix des gardes asking human being taken to protect côté fait dire d'être votre 2009 et de 0,4 à guillaume mêmes sauts qui nous lie avec un flop initiated by de capitalisme un bagad équipe veut notre jo 2010 tommy jake et same thing you can't you can trio septembre centaines tout ce qu'il a pu recèle un lieu deux femmes des milieux ap des stops baroin eragon services de loire bolt audika ses toiles où elle garde ses lecteurs à tous abraham de great green your servent à critique tout autres finitions oft décosse est et queens works woody joe dassin qui nous attend est-ce qu'il ya d'autres questions je vais essayer de parler en français je viens de du portugal mais seulement pour pour dire et pour remercier elena qui a venu plusieurs fois au portugal pour avec son livre nous de l'autre qui est traduit au portugais et j'aimerais bien de t'entendre paraît un petit peu plus de 2 du pauvre des pauvres il de com comme travailler comme être co créateur avec les pauvres pour en cette conversion écologique et et en 7 thèmes du travail de la justice parce que je sais que tu es en train de travailler beaucoup ça va plutôt pris 4 par la suite à 20 cents [Rires] parce qu'on a d'autres commentaires si l'ebook oui c'est merci beaucoup pour vos interventions nous on a discuté de en fait sur 7 c'est cette affirmation ce constat que la crise écologique et est aussi et peut être d'abord une crise de l'être du coup on se posait la question concrètement qu'est ce que ça veut dire en fait en termes de propositions qui sont faites et voilà oui merci d'autres y dernière oui je tiens à remercier des intervenants étant donné que suis dit la toile et des églises et verte et en afrique je lis à travailler souvent des bas les conseils et le problème que je me pose en tant que africains dans ce contexte qu'il n'ait pas évoqué peut-être c'est la décolonisation des textes bibliques inutile des colonialistes des textes bibliques pensez vous que l'interprétation de certains textes bibliques nos contribue pas à la destruction et de l'environnement et du travail j'ai par exemple de ce texte de dix hommes ça 27 verser 2 ou contre le mans as tu mangeras à suivre de trop il est dit enlevez vous voulez veto vous vous couchez tard et mangez vous lopin de votre douleur il en donne août a assez bien aimé pendant le sommeil tout dit qu'on peut dormir mais dieu va nous donner l'eau paix nécessaire à ce moment et c'est là où je reviens toujours sur les la lecture des colonialistes des textes bibliques je vous remercie merci aux intervenants pour vous vos réflexions très intéressante moi j'avais une question concernant les nouveaux modèles économiques avec apparaissent avec une forme va dire de marchandisation du corps alors je pense notamment à des sujets assez d'actualité gpa pma et même on en parlait ce matin de dons sanguins rémunérées voilà c'est vrai que ça pose question de dignité dans le travail et avec quelle réponse on peut apporter et en particulier les religions peuvent apporter là dessus merci donc je vais te donner la parole aux 300 permanents vous devez choisir à quelle question où bon nous répondre tout un simple elena tu veux commencer alors et je vais donc reprendre la question est que maric margarida m'adresser concrètement et sur ce lien entre alors que pour moi dans dans l'encyclique lahoud est aussi est très fort entre et la clameur de la terre et la clameur des pauvres et et voilà que je pense que là c'est une des choses très très forte de l'encyclique de dire que et la solidarité à l'égard des plus pauvres la solidarité à l'égard de la terre et est un une seule et même lutte et que et voilà l'écologie intégral en premier c'est d'arriver à articuler c'est ces deux dimensions et je pense que et c'est des choses qu'on général on se sépare et que pour moi et c'est la manière de les relier je pense que c'est une question énorme qui est là et c'est à creuser je pense qu'on le dit aujourd'hui très facilement la clameur de la terre et la clameur des pauvres et mais je pense que là il ya il y a vraiment un chantier énorme pour penser cette articulation que pour moi n'est pas et du tout évidente et et je pense que ce qui peut les relier c'est c'est justement est encore une fois la relation et c'est c'est le fait de penser et la vie de manière en termes de d'interdépendance de réciprocité est et non pas en termes instrumentale je pense que parfois à l'égard de la pauvreté on on lutte contre la pauvreté on peut lutter contre la pauvreté d'une manière très instrumental c'est à dire on veut combler les manques des personnes qui sont en situation de pauvreté et je pense que que la solidarité c'est pas ça et c'est est arrivé à créer cette relation de réciprocité avec ceux qui sont mon coup on arrive justement à dire à celui qui est dans mon cas et j'ai besoin de toi et donc cesser comment comment on se sent en interdépendance plutôt que et simplement on danse une relation de transfert et avec la terre je pense que c'est le même problème le problème c'est pas de respecter la terre pour ne pas troller la surexploités et là on reste dans une relation instrumentale avec la terre si simplement on réduit son exploitation c'est comment on crée avec la terre aussi en relation d'interdépendance des réciprocités est donc bon je pense que c'est pas la seule manière aujourd'hui on sait bien qu'il y a et les premières victimes de la crise écologique sont les plus pauvres et mai mais je pense que là il y à aussi à penser comment et ses relations avec toute créature quelle qu'elle soit et surtout les plus fragiles et aujourd'hui les créatures de la terre et les plus pauvres sans les plus brefs fragile comment on est capable de créer des vraies relations d'interdépendance avec eux merci lena pendant exact les systèmes windows une soirée battre et que c'est du blabla des noirs en outre les avocats du wac et définira de continuité est aux aspects kt which 19 courses notre territoire m ed q ue et au saut any which presse au théâtre et est légitimiste eyes find the system une somme portée because it should it pottecher texte yes le texte adopté deux textes est fait et s'en sort in treating 10 heures une forme sauvage et du texte tout est arrivé match de présentation est un excellent exemple celles et ceux qui sortent formé par le style made in veritate cause aux ambassadeurs des sports organisée et copines organisation de dîners de boeuf wagyu dancing warwi valaisannes sophie jordan river et non event footing crétine de somme ennaji which is cool knb collègue john woo young boys faut battre premier tour de gaza avec dissémination technics date harbin de 29 des valeurs écologiques elle sourit on them to présence est sécurité qu'un seul saut et vérisme work getting by what it is important to get oui les deux techniques et coupez les tomates en serre ges dana qui donne l maï maï maï maï 6000 sisters del chauvette so we need someone like you like a love song 600 fine day dreams ashton se dit cause un meeting des filles cannot be ses meetings des new style est venu de faire des bisous work and integration of avoda au petit déjeuner et sous need it so full of des various de ses failles ses fans mais est ce stand de bargen sh famille sauf pour deux ans willi ritschard heart of the people un voyou taux courts yes le chef de la junte siennes les causes doivent profiter merci beaucoup pour vos questions et commentaires et évidemment nos réponses sont trop courtes et cette table ronde aura réussi son objet si vous partez en ayant faim pas en étant rassasié mais donc c'est une bonne façon pour moi de dire aussi je vais pas que totalement répondre à ce qu'ils demandaient enfin j'essaie quelques petits humble éléments de réponse à trois questions qui je crois n'ont pas été touchés la question du travail et c'est difficulté celle de la crise de lettres et comment concrètement on peut travailler où on peut s'engager dans cet enjeu là est celle des nouveaux modèles économiques avec la marchandisation du corps d'abord sur la question effectivement jeunesse 3 tu produira le pain à la sueur de ton front pour moi ça touche à un enjeux théologiques et beaucoup plus large qui est celui de l'ambivalence de la création aujourd'hui en regard de ce que pour la foi chrétienne et le royaume de dieu qui vient et qui est promis autrement dit et avec ave avec comment dire la compréhension que les textes bibliques et notamment la genèse sont pas des récits historiques scientifiques de ce qui s'est passé mais des textes littéraires théologique mythique qui transmettent des éléments de sens mais c'est dire que ainsi la création est un don et bien entre temps constate que tout n'est pas absolument données qui nous souhaitons suffit plus seulement de ce que yi he le fruit ou de ramasser le légume et qu' il ya quelque chose de l'ordre du labeur de l'or de la difficulté comme une force qu'il faut battre pour produire ses moyens de subsistance et peut-être qu'on a un petit peu oublié parce qu'on est des sociétés beaucoup moins agricole qu'avant en tout cas en france moi j'ai jamais produit mes propres légumes et mais mon grand père le faisait il était viticulteur en alsace donc là on est du côté du vin mais voilà il ya quelque chose de l'ordre que tout n'est pas donné et que aujourd'hui on est dans une dans une création qui est dans un état avant dernier et dans la théologie chrétienne alors on parlera de la chute entre guillemets ou du péché mais la création à quelque chose de l'ordre de l'hymne accompli de l'inachèvement en théologie on parle parfois aussi de la corruption il ya un défaut dans la création et lorsqu'on regarde la vie de la nature la vie de la nature c'est pas seulement la coopération ça l'est aussi comme un livre récemment qui parle de l'autre loi de la jungle n'est ce pas la collaboration la coopération certes mais la nature ceci la prédation c'est aussi le parasitisme donc quand je dis merci lieu pour la création est ce que je dis merci pour le parasite du paludisme ou pour voilà c'est donc on est dessus de moi une question très compliquée qui est celle la création n'est pas seulement bonne il demeure du bon où il y a du bon si on veut pas être dans une vision aussi historique mais il ya aussi du mal il ya du drame et le travail comme d'autres données creatio neil n'échappe pas ou d'ailleurs est ce que le mot travail et le bon mot on pourrait s'interroger sur les signifiants dominique méda la sociologue a montré que c'est une notion situé qui a paru un moment donné dans l'histoire est-ce que l'activité humaine elle n'est pas simplement bonne elle est aussi de l'ordre de la lutte et je crois qu'il faut le reconnaître pas ça veut dire que peut-être peut-être notre travail sur le travail ne pourra jamais aboutir au travail dans sa plénitude telle qu'on aimerait qu'il soit il ya quelque chose de l'ordre la brisure qui sera à oui bon qui ne pourra jamais totalement être résolu la crise de l'être concrètement pour moi l'enjeu c'est de travailler un autre plan et ce plan c'est le plan des affects de la pensée et de l'esprit et pour travailler sur ces plans là en fait il faut d'abord se laisser travailler par autrui et pour prendre un seul exemple très concret pour moi c'est celui de la contemplation parler constamment de la nature ou de la création sans jamais dans la nature ou la création fermé mais sous des cultes sur la création mais toujours au sein des pierres des églises bien qu'il y en ait des très belles équipes ayant sauvegardé certaines non il faut aller faire des cultes et des messes sous un chêne en forêt ou ou enfin bon voilà il ya un question de liens de contemplation et d'être d'abord touché parce que sans avoir été touchée on ne peut pas aimer et 100 mg et on ne peut pas prendre soin donc une un premier lien c'est effectivement sortir recréer le lien mon père est pasteur il a récemment raconté l'histoire de noël à des enfants au catéchisme il savait pas ce que c'était une étable donc il prend comprenait pas le récit de noël donc ça comment cela se reconnecter d'autant plus lorsqu'on est dans un processus d'urbanisation plus de 50% de la population mondiale vit déjà dans des villes et demain la très grande majorité y vivra toute dernière parce que pour pas avant c'est évidemment la question la plus difficile qui a été posée c'est celle des modèles économiques de la marchandisation du corps c'est une question qui mérite qui mérite du sérieux et du temps donc j'ai pas de réponses à fournir la seule chose que je dirais c'est non mais est ce que c'est une question de marchandisation du corps ou est ce que c'est un niveau plus fin la marchandisation de certains éléments au lieu du corps parce qu'au fond tous travaillé marchandisation du corps quand je suis payé je mets mon cerveau au service de kim paye lorsque je suis paysan je mets mes mains au service de qui qui me paye enfin et c'est donc est-ce que l'enjeu se situe au niveau du corps où il se situe au niveau de certaines parties ou de certaines fonctions et peut-être en laborde alors théologiquement et philosophiquement de manière différente s'il vous plaît s'il vous plaît où est le corps come on ou ses bras comme disait quelqu'un d'éminents mais qu' il ne semble pas que c'est une préoccupation des plus démunis on ne peut pas parler je n'étais pas je vous remercie à au centre avenia à vous tous d'avoir participé on doit laisser la salle vous profitez en car [Applaudissements]

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Forgiving God – The Grudge
Articles
14
Forgiving God – The Grudge

♪ Ooh ♪ ♪ I I can see it ♪ ♪ I can feel it ♪ ♪ I can feel it ♪ ♪ I I I ♪ ♪ Ooh ooh ♪ Hey, it’s great to have you with us today at every single Life Church. Who’s in the mood today …

How to Set Biblical Boundaries with Difficult People (NOW)
Articles
7
How to Set Biblical Boundaries with Difficult People (NOW)

well hey my friend if you are struggling with life’s stickier issues want to grow in your relationship with God and become everything you are created to be then you are in the right place in case we haven’t met yet my name is Kris Reece and if this sounds …

Soul Offering of Peace
Articles
100
Soul Offering of Peace

Just breathe in. Breathe in peace, divine peace into your life, into your being. Begin to fill up with love, grace, with warmth, with joy, light. Any area of your life, any part of your life, any situation, experience, any place in your body where there’s tension, contraction, bring peace, …